• Les poèmes de la patrie

    Lisez ici tous les poèmes écrits par Charles Ducal dans le cadre de sa mission.

    Mercredi 29 janvier 2014 à 12h30 à Passa Porta, Charles Ducal dévoilera au public et à la presse son premier poème en tant que Poète National.

    Abonnez-vous à la lettre d’information pour ne rater aucun poème du Poète National.

Pouvoir d’achat

Le septième poème du Poète National nous pousse à nous interroger sur la notion de « pouvoir d’achat ». Dans une société qui crée autant d’immenses richesses que de pauvreté criante et qui tend à remplacer de plus en plus la satisfaction solidaire des besoins de base par la responsabilité individuelle. Le poème paraît pour la première fois ce 17 octobre 14, journée mondiale de la Pauvreté.

Read More

Peur de l’échec

Avec son sixième poème, le poète national ouvre la porte vers la nouvelle année sco-laire. Charles Ducal, qui lui-même, en tant que bénévole, aide les élèves d’origine non-belge à s’intégrer dans notre enseignement, dédie ce poème à tous les enfants qui ont des difficultés scolaires et aux enseignants qui s’investissent corps et âme pour eux. Le poème illustre et dénonce le caractère sélectif de notre système d’éducation qui est à l’origine d’un stress et d’une peur souvent malsaine de l’échec chez les jeunes d’au-jourd’hui.

Read More

Soldat 1914

Charles Ducal commémore la Grande Guerre dans son cinquième poème, « Soldat 1914 », publié symboliquement le 4 août 2014, exactement cent ans après l’invasion de la Belgique par l’armée allemande. Dans ce poème, Ducal rend hommage au soldat de 1914, qui en pleine période de propagande guerrière est envoyé au front, vers une mort certaine.

Read More

De la cendre dans la bouche

Le quatrième poème du poète national a pour titre ‘De la cendre dans la bouche’. Le texte s’adresse à l’état d’Israël. Il critique la terreur sioniste contre la population palestinienne, de 1948 jusqu’à nos jours. et l’usage abusif que le gouvernement Israëlien fait de la religion et de la mémoire des persécutions pour justifier la colonisation et le traitement discriminatoire des Palestiniens.

Read More

Chant du travail

Le deuxième poème du Poète National Charles Ducal est une parabole sur le marché du travail, écrite pour les travailleurs de Ford Genk et ArcelorMittal. Le poème est publié le 30 avril dans les journaux De Morgen, Vers L’Avenir et Grenz-Echo, à l’occasion de la Fête du Travail.

Read More

Mot contre mot

Mesdames, Messieurs,

 

« Poète National », n’est-ce pas un peu pompeux ? Cela ne sonne-t-il pas comme si nous voulions ressusciter Vondel de ses cendres ? Ou comme si nous voulions restaurer la tradition médiévale du barde au pied du trône pour chanter les louanges du roi ? S’attend-on de moi que j’embellisse les cérémonies nationales de quelques vers ? S’agit-il d’une distinction ? M’offrira-t-on dans deux ans une couronne de laurier comme il était de coutume de le faire avec le poetus laureatus sur le Capitole dans la Rome antique ? Il est préférable que non. Une couronne de laurier n’est généralement pas propice à la création et encore moins à la modestie.

Read More